Your browser version is outdated. We recommend that you update your browser to the latest version.

Premier Minus, pièce en trois actes, de Daniel Gagnon

Cette pièce est une farce, un certain mélange de Molière et de Beckett dans une langue verte pleine de la verve québécoise, enjouée, crue et vivace. Elle s’attaque à la corruption de la langue publique, devenue cette langue de bois de l’homo economicus qui nous accable de toutes parts tout en étant censée faire notre bonheur.

Toute l’action se déroule devant le Parlement. On peut accoler au personnage du Premier Minus des noms connus. Outre le Premier Minus et un chœur (facultatif), la pièce met en scène quatre personnages principaux, Lulu, véritable petite bombe, jeune femme indignée par le brutal renvoi au bonheur réglementaire qu’on lui inflige, sa mère, Madame Lulu, qui voudrait bien tout nettoyer cette corruption avec son balai et deux badauds un peu clownesques, Rhododondron et Armoire qui s’amusent à philosopher et à rire de tout.

Daniel Gagnon :  Prix Molson du roman de l’Académie des lettres du Québec, membre fondateur de l’Union des écrivaines et écrivains québécois, Daniel Gagnon a publié vingt-trois livres et une soixantaine de nouvelles. Premier Minus est sa troisième pièce de théâtre. 

© Éditions québécoises de l’oeuvre, 2017.
Version imprimée : ISBN 978-2-924337-11-0
Version électronique : ISBN 978-2-924337-12-7

Prix : 12,95 $